Exposition Thersiquel

Exposition Thersiquel
Exposition
Evénement terminé

Quatorze années à Kerpape


Peu d’éléments permettent d’expliquer la démarche de Thersiquel. Ce travail rarement
mentionné et commenté, est pourtant le fruit d’une entreprise personnelle évidente. Le
photographe dédie quatorze ans de son existence à figer inlassablement ces corps fragilisés ou
meurtris. Qu’y cherchait-il ? Qu’y trouvait-il ? Ce reportage effectué au centre de rééducation
fonctionnelle de Kerpape, à Ploeumeur s’inscrit dans une démarche artistique contemporaine.
La question du corps et de l’identité est au coeur des mouvements artistiques des années
1960, notamment dans les milieux américains et anglo-saxons. Thersiquel souligne, par son
regard juste, l’immobilisme contraint des corps. Ces photographies remuent notre propre
crainte : celle de la perte de son contrôle. Elles sont d’autant plus perturbantes qu’elles
montrent des enfants, symbole de vitalité et d’innocence, contraint à l’immobilisme. Mais
loin d’être misérabilistes, ces photographies soulignent l’incontestable vitalité qui habite ces
corps.

  • L'url a bien été copiée

Évènements similaires

Exposition

Exposition "Un monde imparfait" - Photographies de Gilles Caron

Un monde imparfait : c’est le constat amer fait par le jeune Gilles Caron dans une lettre à sa mère en 1960, après quelques mois de service militaire pendant la guerre d’Algérie. Ce monde le déçoit, le révolte, l’ennuie. Il n’aura de cesse, au cours de sa courte carrière, de le photographier, d’en montrer les limites mais aussi les moments de grâce.

Exposition

Exposition "Faire Rouge" - Paul Bloas

Quinze portraits de chaudronniers dont un de huit mètres surplombant la Place des Machines : avec l’exposition « Faire Rouge », l’artiste Paul Bloas rend hommage à la culture ouvrière de Brest au cœur d’un bâtiment qui en fut longtemps l’épicentre.

 

Connu notamment pour ses géants éphémères, dont les peintures se dégradent et s’effacent sous l’effet des intempéries ou de la griffe humaine, Paul Bloas troque ici le papier contre des plaques d’aluminium et choisi ainsi de fixer ses portraits dans le temps.

Exposition

Exposition "Initium Maris" - Nicolas Floc'h

Pour cette première exposition d’envergure de Passerelle aux Ateliers des Capucins, le centre d’art contemporain brestois présente l’œuvre photographique de Nicolas Floc’h. Celui-ci observe de grands enjeux de société, notamment les mécanismes économiques et les changements climatiques. Depuis une dizaine d’années, à partir des missions photographiques qu’il a initiées, l’artiste s’attache à représenter le monde sous-marin, en particulier les différents habitats et paysages qui le constituent.

 

En partenariat avec Passerelle, centre d’art contemporain