En ce moment aux Ateliers des Capucins :

Exposition "Un monde imparfait" - Photographies de Gilles Caron

Autoportrait de Gilles Caron
Exposition
Evénement terminé

Un monde imparfait : c’est le constat amer fait par le jeune Gilles Caron dans une lettre à sa mère en 1960, après quelques mois de service militaire pendant la guerre d’Algérie. Ce monde le déçoit, le révolte, l’ennuie. Il n’aura de cesse, au cours de sa courte carrière, de le photographier, d’en montrer les limites mais aussi les moments de grâce.

 

En quelques cinq années d’une œuvre interrompue par sa mort prématurée au Cambodge, il impose sa signature de reporter et couvre les sujets les plus variés, du monde du spectacle à Mai 68 en passant par l’Irlande et le Vietnam. Il est l’auteur d’images incontournables et largement diffusées dans la presse.
Cette exposition prend pour point de départ ces photographies souvent publiées pour dévoiler les coulisses de son œuvre. Comment Gilles Caron travaillait-il sur le terrain ? Quelles sont les images moins connues, éclipsées par celles qui parurent à la Une des journaux ? C’est alors un autre visage du photographe, plus intime, qui se dessine au fil des reportages.

 

Commissaires de l’exposition : Guillaume Blanc, Clara Bouveresse et Isabella Seniuta.

Visuel © Fondation Gilles Caron

 

Visites guidées :
Samedi 20 novembre, mardi 28 décembre, samedis 22 janvier et 12 février à 15:00 et samedi 26 février à 11:00

 

Visites guidées en breton :
Samedis 11 décembre et 19 février à 11:00

  • L'url a bien été copiée

Évènements similaires

Exposition

Exposition Alta Pressão

Installation immersive, ALTA PRESSÃO puise dans le sentiment océanique qui lie la France et le Portugal, leurs paysages sonores et côtiers. Dans le cadre de la saison France-Portugal, le musicien brestois François Joncour et la photographe açorienne Sandra Rocha font sentir, en lumière et en sons, une vision du monde à travers des témoignages d'adolescents.

Adapté aux enfants
Voir l'événement
Exposition

Exposition "Bel Espoir, la reconstruction"

Cette exposition raconte la mémoire collective du Bel Espoir et la folle aventure de sa reconstruction. Après l’équivalent de 20 tours du monde aux mains de l’association créée par le père Michel Jaouen, le Bel Espoir, trois-mâts emblématique, s’est avéré irréparable. Nedjma Berder, photographe, et Virginie de Rocquigny, journaliste, ont suivi la construction du nouveau voilier par des jeunes accueillis en formation à Lannilis. Deux ans de reportage, enrichis d’archives, sont présentés dans cette exposition grand format, qui investit tout le Passage des Arpètes.

Adapté aux enfants
Voir l'événement